L’entreprenariat, choix conséquents assimilés à un réel atout de persuasion

L’entreprenariat, choix conséquents assimilés à un réel atout de persuasion

Publié le : 14/03/2018 Catégories : Les coulisses d'Orta

Quels sont les choix importants à faire ? Quel est le processus à suivre ou encore comment suis-je passée d’acheter/revendre à créer ?

Devenir indépendant et créer sa propre boite est un long chemin parsemé de nombreuses étapes. Tout vous expliquer dans un unique et seul article serait beaucoup trop long et risquerait de tous vous faire fuir ! Procédons donc par étapes.

A mes yeux, l’étape la plus importante est sans nul doute le choix de vos entreprises/partenaires. Peu importe le secteur dans lequel vous décidez de lancer votre société, il vous faudra choisir des entreprises avec lesquelles collaborer !

Lorsqu’avec Orta, je suis passée d’acheter/revendre à créer, il fallait un entre-deux, et cet entre-deux était le choix des usines qui allaient confectionner mes créations.

Vous vous demandez peut-être également combien de temps prend un choix si crucial ? Pour ma part, un an ! Un an de visites, de voyages, afin de dénicher les entreprises parfaitement capables de créer avec soin nos modèles mais aussi de refléter correctement les valeurs que nous véhiculons et qui nous tiennent à cœur.

Chacune des entreprises avec lesquelles nous collaborons possède ses propres particularités. Si vous vous lancez dans ce périple de l’entreprenariat, vous vous rendrez vite compte qu’il est difficile de trouver des usines qui vous plaisent, tout en respectant les conditions de travail et qui plus est, qui veulent également travailler avec vous en tant que petite société débutante.

Pour ma part, ce qui me tenait le plus à cœur c’était de collaborer avec des usines familiales. Avec Orta, toutes nos usines sont à échelle humaine, vingt à quarante personnes y travaillent. Ensuite, je voulais également que ces usines soient accessibles, qu’on ait un vrai contact, une vraie relation avec ces personnes.

 

Derrière chacune de nos créations se cachent un visage, une personne et des doigts de fée !

Dans le monde du textile, il faut savoir que les grosses entreprises sont souvent prioritaires. Aussi bien dans la livraison que dans la production.

En parlant de livraisons, certaines d’entre vous se rappelleront surement de cette fois où nous attendions la collection de Janvier depuis 2 semaines. Lorsque j’avais appelé mon transporteur, il m’avait annoncé qu’on ne serait pas livré.

Vous imaginez, vous, une sortie de collection sans aucun vêtement ? Parce que moi pas ! Dans ces cas-là, vous êtes obligés de vous débrouiller ! Après plusieurs appels afin de comprendre où était passé notre stock qui avait déjà quitté nos usines portugaises depuis 2 jours, j’apprends que les créations sont bloquées à Gand et n’arriveront pas avant le lundi… Dans une pareille situation, vous n’avez pas le temps de vous poser des questions, munie de ma petite voiture je suis donc allée jusqu’à l’entrepôt de Gant où j’ai récupéré les vêtements et chargé mon véhicule à bloc…

Si vous lancez votre entreprise, vous ferez souvent face à ce type de situation très frustrante. Car même lorsqu’on y met toute notre énergie, on a beau être le plus réactif possible, il existe toujours ce genre de risques où nous, et vous, sommes malheureusement dépendants des usines avec lesquelles nous travaillons. (Raison de plus pour bien les choisir !)

Après les avoir choisies, je vous conseillerai de visiter régulièrement vos usines ! Avec mon équipe, nous voyageons régulièrement au Portugal ainsi qu’en France afin de s’assurer que tout suit son cours correctement. (Si vous nous suivez sur Instagram vous pourrez d’ailleurs retrouver nos stories lors de chaque visite ;-).)

Passer la journée avec nos entreprises représente des journées très chargées et très importantes. C’est lors de ces journées que toutes les décisions les plus importantes se prennent. Ne négligez donc surtout pas cette tâche.

Finalement, vous vous demandez peut-être comment se déroule le processus de création d’un vêtement ? Tout d’abord, j’ai une idée de pièce ainsi qu’un tissu en tête. J’imagine le modèle et j’envoie ma fiche technique aux usines. Ensuite, celles-ci me renvoient un prototype et à partir de là, toutes les décisions s’enchainent : ajuster la coupe, changer de boutons, allonger ou raccourcir le modèle,… Les prototypes sont renvoyés aux usines, validés à nouveau par mon équipe et moi-même et ainsi de suite jusqu’à ce que nous soyons complètement convaincus qu'ils vous plairont autant qu'à nous.

Si je devais finir par deux mots d’ordre pour cet article ? Je dirais sans hésitation la persévérance et la persuasion ! Choisir mes usines a engendré un réel travail sur moi-même, j’ai appris à ne jamais abandonner et à travailler dur pour atteindre les objectifs que je m’étais fixés.

Je pense aussi que c’est à partir de ce moment que j’ai appris à être persuasive en moins de 15 secondes !

Alors, surtout, ne doutez pas de vous, allez-y, et croyez en vos projets. ;-)

 

Marion